Informations

Stingray I SS-186 - Histoire


Raie I

Le premier Stingray (sous-marin n° 13) a été rebaptisé
C-2 (q.v.) le 17 novembre 1911.

Raie II

(SS-186 : dp. 1 449 (surf.), 2 198 (subm.); 1. 308'; n. 26'1"; dr. 14'2; s. 21 k. (surf.), 9 k. (subm.); cpl. 55; a. 1'3', 8 21" tt.; cl. Saumon).

Le deuxième Stingray (SS-186) a été posé par le chantier naval de Portsmouth (N.H.) le 1er octobre 1936; lancé le 6 octobre 1937; parrainé par Mme Ridley McLean, veuve du contre-amiral McLean, qui avait eu une brillante carrière dans le service sous-marin; et mis en service le 15 mars 1938, sous le commandement du lieutenant L. N. Blair.

Après le shakedown au large de la Nouvelle-Angleterre et dans les Caraïbes, le Stingray est entré dans le chantier naval de Portsmouth pour y subir des modifications et, une fois terminé, le 14 janvier 1939, il est parti pour une croisière dans les eaux des Caraïbes. Après s'être brièvement arrêté à New London, Connecticut, le 20 avril, le sous-marin a transité par le canal de Panama et est arrivé à San Diego, Californie, le 11 mai pour un programme rigoureux d'entraînement et de manœuvres en tant qu'unité de l'Escadron de sous-marins 6. Elle a mis à le 1er avril 1940 pour des exercices de flotte dans la zone hawaïenne, suivis d'une révision à Mare Island Navy Yard, Vallejo, Californie. 23 octobre 1941.

Stingray était à Manille le 7 décembre lorsque les Japonais ont attaqué Pearl Harbor et ont immédiatement pris la mer lors de sa première patrouille de guerre. Patrouillant dans le golfe de Lingayen, le sous-marin a été témoin de l'invasion japonaise de Lingayen, mais en raison de déficiences matérielles dans le sous-marin, il n'a pas pu attaquer. Elle a terminé sa première patrouille de guerre à Manille le 24 décembre.

Suite aux réparations, Stringray est devenu en route sur sa deuxième patrouille de guerre le 30 décembre. Pendant qu'il était dans la baie de Sama le 10 janvier 1942, il torpilla et coula sa première victime de la guerre, le transport Harbin Maw. Le sous-marin a ensuite patrouillé dans le golfe de Davao jusqu'au 8 février sans aucun contact et s'est rendu à Surabaja, Java, le 12 février. Alors que les Japonais se rapprochaient de cette base néerlandaise, il s'est rapidement mis en route pour Fremantle, en Australie-Occidentale, en arrivant le 3 mars.

Stingray a quitté Fremantle le 16 mars pour sa troisième patrouille de guerre, menée dans les mers de Célèbes et de Java. La seule cible intéressante rencontrée au cours de cette patrouille était un destroyer japonais croisant juste au large de Makassar City, Célèbes. Bien que le sous-marin ait tiré trois torpilles sur l'ennemi, toutes ont été ratées. Stingray est revenu à Fremantle le 2 mai.

Pour sa quatrième patrouille de guerre, Stingray est devenu en route le 27 mai et s'est dirigé vers le Golfe de Davao et ensuite à Guam. Dans l'après-midi du 28 juin, le sous-marin a aperçu deux navires avec escorte et a rapidement commencé à fermer la portée. Elle a tiré quatre torpilles sur le premier navire, et l'explosion qui en a résulté a rapidement coulé la canonnière convertie Saikyo Maw. Le sous-marin a continué à patrouiller dans les environs de Guam jusqu'au 15 juillet, quand il est revenu à Pearl Harbor pour une révision.

Bien que la cinquième patrouille de guerre de Stingray, à proximité des îles Salomon, et la sixième patrouille de guerre, menée dans les îles Marshall, aient été improductives pendant la septième, le sous-marin a torpillé et coulé le cargo Tam~n Maw.

Pour sa huitième patrouille de guerre, le Stingray est parti de Pearl Harbor le 12 juin 1943 et a mis le cap sur les îles Caroline. Son seul contact au cours de cette patrouille était un convoi à grande vitesse en direction nord qu'elle n'a pas pu se rapprocher. Le sous-marin est revenu à Brisbane, Australie, d'une patrouille décevante le 31 juillet.

Le 23 août, Stingray a quitté Brisbane pour sa neuvième patrouille de guerre, menée en route vers Pearl Harbor. Après avoir été légèrement endommagé par quatre bombes larguées par erreur par un avion ami, le sous-marin a été contraint de faire surface et de réparer les dégâts. Elle a patrouillé alors dans les îles d'Amirauté sans établir un seul contact et a terminé sa neuvième patrouille à Pearl Harbor le 10 octobre, continuant à Mare Island Navy Yard pour la révision de chantier naval.

Après le retour à Pearl Harbor, Stingray est devenu en route le 10 mars 1944 pour sa dixième patrouille de guerre, menée dans les Îles Mariannes. Le 30 mars, elle
a glissé devant trois escortes pour gagner une position d'attaque sur deux cargos et a tiré quatre torpilles sur le navire de tête. Une torpille a frappé au milieu du navire et a arrêté l'ennemi mort dans l'eau. Stingray a ensuite tiré quatre autres torpilles sur le cargo endommagé qui a rapidement envoyé Ikushina Maw au fond.

Dans l'après-midi du 8 avril, alors qu'il patrouillait au nord des Mariannes, Stingray a rebondi sur un grand objet submergé à une profondeur de 52 pieds, soulevant le sous-marin de trois ou quatre pieds. Dans la mesure où le sous-marin était au milieu de l'océan, avec ses cartes montrant plus de 2 000 brasses d'eau, les premières pensées du commandant concernaient le nouveau type de mesure anti-sous-marine que l'ennemi utilisait. Stingray a ensuite effectué des sondages de précaution et n'a trouvé aucun fond à 2 000 brasses. Incapable de déterminer ce avec quoi elle était entrée en collision, le sous-marin a continué à patrouiller.

Pendant l'obscurité matinale du 13 avril, les guetteurs du Stingray ont aperçu l'approche d'une torpille en train de s'élancer. Elle a effectué un virage serré vers bâbord alors que la torpille passait à 100 pieds devant elle. Deux secondes plus tard, une deuxième torpille a manqué de peu alors qu'elle descendait son côté tribord. Elle a fouillé la région pour son attaquant sans succès et est revenue à Pearl Harbor le 22 avril.

Stingray a passé sa onzième patrouille de guerre sur la station de sauvetage pour les frappes aériennes sur Guam. Le 11 juin, le sous-marin a sauvé un aviateur de la Marine abattu et, le lendemain, a retiré deux autres aviateurs de l'eau. Le 13 juin, Stingray a appris qu'un aviateur de la Marine était descendu à environ 500 mètres au large. Avec des obus explosant de chaque côté du sous-marin, il a effectué quatre approches submergées jusqu'à ce que le pilote attrape finalement l'un des périscopes du sous-marin et soit remorqué en toute sécurité hors de l'île et embarqué.

Le 18 juin, le Stingray a subi un incendie dans sa superstructure près de l'écoutille de la tourelle. Après avoir éteint le feu à plusieurs reprises pour le faire repartir, le problème a finalement été localisé ; et le sous-marin a continué sa patrouille. Elle est revenue à Majuro Atoll dans les Îles Marshall le 10 juillet.

Pour sa douzième patrouille de guerre, Stingray a été occupé dans une mission spéciale, débarquant quinze officiers et hommes philippins et de grosses tonnes de fournitures sur la côte nord-est de Luzon. Sur le chemin du retour à Port Darwin, en Australie, le 18 août, elle a récupéré quatre marins japonais d'un croiseur coulé plus tôt dans la journée par le sous-marin Hardhead (SS-365). Stingray a atteint Port Darwin le 7 septembre.

Stingray était de nouveau en route trois jours plus tard pour sa treizième patrouille de guerre, consacrée à une mission spéciale pour surveiller les plages de débarquement possibles sur l'île Marjoe. Elle est revenue à Port Darwin le 19 septembre.

Stingray a effectué deux missions spéciales dans les îles philippines au cours de ses quatorzième et quinzième patrouilles de guerre; et, le 11 janvier 1945, elle a pris la mer sur sa seizième et dernière patrouille de guerre. Quatre missions spéciales dans la région de Célèbes ont été effectuées au cours de cette patrouille. Des équipes de débarquement ont été débarquées sur la péninsule de Nipanipa, à Célèbes; Kagean Island, Pare Pare Bay, Célèbes et une autre sur la péninsule de Nipanipa. Elle est revenue à Fremantle, Australie-Occidentale, le 23 février et est retournée ensuite aux États-Unis, en arrivant à New London, Connecticut, le 29 avril. Elle y a opéré jusqu'à sa désaffectation au chantier naval de Philadelphie le 17 octobre 1945. Elle a été rayée de la liste de la Marine le 3 juillet 1946 et vendue à la ferraille l'année suivante.

Stingray (SS-186) a reçu douze étoiles de bataille pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale.


Voir la vidéo: Эксперимент (Décembre 2021).